Individuellement

Individuellement

En couple

En couple

Aide à la parentalité, thérapie  familiale, enfants, adolescents

Aide à la parentalité, thérapie familiale, enfants, adolescents

"Je veux être reconnu comme celui qui a ramené le rire dans la psychiatrie." 

Pr. Jacob Levy Moreno

"On ne ramènera jamais les manifestations de notre âme aux propriétés brutes des appareils nerveux."

Claude Bernard

Les épreuves de la vie  - deuils, maladies, pertes d'emploi, divorces, solitude, stérilité - ne sont pas les seuls moments où vous aurez envie de consulter un psychanalyste.

Bon nombre de peurs irrationnelles, de phobies, de manque d'assertivité, de confiance en soi, ou de malaises corporels sans cause organique, vous ont déjà alerté.Tout comme vous a alerté un malaise diffus vous rendant insomniaque, teintant de gris et de lassitude le quotidien. Ou encore des colères violentes et inexpliquées, des moments d'angoisse ou d'anxiété intense, ou bien même la répétition de relations affectives vouées à l'échec. 

 

Vous souffrez et vous ne comprenez pas la cause de cette souffrance. 

 

Le psychanalyste prends le temps d'écouter cette souffrance et la prends au sérieux. Il sait en décoder la source et le sens. Il peut s'agir d'évènements traumatiques et passés sous silence, parfois même "oubliés" (amnésie traumatique) et qui, n'ayant pas été "parlés", ont un effet délétère sur votre vie psychique. Il peut s'agir de deuils, de pertes réelles, de secrets de famille non identifiés qui ont traversé les générations, ou encore de paroles déplacées ou maladroites entendues dans l'enfance comme des sentences. Il peut s'agir d'une vision de votre vie trop colorée par les attentes de votre entourage infantile - et tout à fait inactuelles - rendant votre rapport aux autres difficile.

 

Les portes d'entrée dans un travail sur soi sont diverses même si certaines personnes demandent au praticien d'intervenir sur des symptômes précis ; anorexie, boulimie, sabotage affectif, problèmes sexuels, dépression, inhibition, échecs professionnels, problèmes de couple ou avec les enfants etc. 

C'est sans doute ce qui amène parfois à différencier une psychothérapie analytique - qui vise la "guérison" d'un symptôme - d'une psychanalyse, qui parfois prends la suite.

 

Les premières séances servent à cela: définir le rythme et le modalités du travail envisagé, la durée, voire le nombre des séances hebdomadaires.

 Pourquoi consulter ?

Un couple heureux est une construction et une création.

 

Ce ne sont pas deux mêmes cœurs qui s'éprennent ou se complètent tranquillement, mais deux histoires, deux corps, deux  âmes différentes qui acceptent la surprise et les déroutes du beau mystère de cette alchimie du désir. 

 

"C'est du heurt des contraires que jaillit la flamme de la vie", aimait à dire C. Jung. 

Parfois la flamme de la passion brûle tout sur son passage, et l'entrée dans un "amour mature", durable, est impossible. On est blessé, on sort brutalement du rêve de la fusion, et cela fait très mal. Souvent la confiance en soi est atteinte durablement, mais on recommence dans le même schéma la fois suivante. Le risque est alors de passer d'une liaison idéale à une autre, sans pouvoir accéder à un amour construit et aux bonheurs d'une histoire commune.

 

Ce mécanisme est un de ceux qui amènent beaucoup de personnes à consulter à deux.

Un couple heureux se construit d'autant mieux qu'on partage tout simplement des goûts et des valeurs communes. Il faut y penser, et donc se connaître suffisamment pour ne pas passer sa vie à choisir la personne qui n'est  pas "bonne pour soi". Car après l'enthousiasme des premiers temps la découverte des particularités individuelles est parfois difficile, voire insupportable à accepter.

 

L'intensité de cette difficulté est proportionnelle au travail de réflexion personnelle qui a permis de prendre du recul par rapport à  l'image parentale, et aux idéalisations qui y sont liées

et qui se transfèrent souvent sur le mythe d'un partenaire idéal. 

Le désenchantement et la déception sont alors vécus comme la fin de l'amour.

 

Les premiers rendez-vous vont mettre à jour le tempo du travail a entreprendre, et s'il sera entrepris chacun de son côté ou en couple. Un travail psychanalytique à deux permet d "organiser" ou de "restaurer"ces différentes étapes  en respectant l'autonomie de l'autre. Il permet aussi de traverser les moments de crise de confiance, les écueils d'un divorce, ou de mettre en place une séparation bien acceptée.

Freud disait souvent qu'il existait trois "métiers impossibles": être prêtre, être psychanalyste et être parent.

Nous devons à nos enfants ce que Donald Winnicott, un psychanalyste anglais appelait "un attachement secure".

C'est parfois complexe par temps de familles recomposées et de changements professionnels imposés. Mais cela n'est pas pour autant que nous devons les enfermer dans un "utérus extensible", qui va les empêcher de prendre leurs risques... et leur envol.

 

Comment être des parents "suffisamment bons". Où est le bon équilibre entre la violence éducative, et laisser faire anarchique?

 

En quarante années d'exercice j'ai fait face à une multitude de situations thérapeutiques touchant l'enfant, l'adolescent, et sa famille qui ont parfois demandé un aménagement. Parfois c'est un des parents qui cherche un soutient, parfois les deux ensemble, qui vont avoir envie de partager leurs inquiétudes et de s'accorder sur les décisions à prendre. Parfois c'est l'enfant lui-même, l'adolescent qui demande à voir un psy et tient à venir seul. Parfois je suggère que la famille toute entière vienne pour quelques séances faire entendre "ses" voix.

 

La démarche est souvent assez brève et sa durée déterminée à l'avance. 

Théâtre thérapeutique -  Psychodrame  Morènien

Théâtre thérapeutique - Psychodrame Morènien

 Pr J. L. Moreno

En couple​

 

Individuellement

Face-à-face ou divan, peu importe. C'est votre première séance. Le contact avec votre psychanalyste est bon, et il vous a expliqué les quelques "règles" d'usage; régularité et nombre des séances, règlement, durée etc. Vous êtes perplexe devant l'injonction de "tout dire"... il y a tant de questions, d'émotions, de sentiments qui se pressent dans votre esprit. 

 

Faire une psychothérapie analytique est un peu comme entamer un beau parcours de montagne;

Autant choisir le bon guide! Autant savoir aussi que les séance sont des "ponctuations" nécessaires qui vont relancer le travail que vous ferez seul.

 

Dans tous les cas le psychanalyste est là pour vous aider à poser un regard nouveau sur votre vécu actuel et à vous dégager des blessures du passé.

 

Le changement s'opère dès le premier entretient. La parole libère de l'angoisse et de la solitude. Le

travail en profondeur peut maintenant s'effectuer. Parfois il dure quelques heures, parfois quelques jours, quelques semaines, quelques mois. Parfois même plusieurs années. Vous serez un jour surpris de venir "pour le plaisir".

Un jour vous prendrez conscience qu'un remaniement profond s'est effectué.

 

Un espace de liberté s'ébauche. L'Estime de soi restaurée amène à renoncer à ses fantasmes compensateurs: il est temps de se quitter!

Aide à la parentalité, thérapie familiale

Enfants, adolescents

"Le psychodrame Morénien - ou Théâtre Thérapeutique - est né aux Etats Unis dans les années soixante-dix. Cette approche très riche intègre dans un même mouvement le corps, la parole, et l'action. Sa naissance a été immédiatement saluée comme une nouvelle " révolution psychiatrique". J'ai eu l'honneur et la joie d'être formée, puis de travailler à New-York avec avec son fondateur Jacob Levy MORENO (1889-1974) et sa femme Zerka TOEMAN (1917-2016) au sein du grand mouvement de ce qu'on à appelé "Psychologie Humaniste et existentielle". Il intégre au travail sur soi, l'étude des phénomènes sociaux (Sociométrie, Sociogramme, Axiodrame), c'est à dire l'exploration a travers l'action des valeurs morale, éthiques et sociales de la personne.

 

Le psychodrame est une thérapie "de" groupe et "en" groupe, centrée sur la personne. Tous les participants sont sollicités autour d'un protagoniste: vous. Il n'entre à proprement parler nul "drame" dans cette approche passionnante, mais une mise en action - à travers le jeu scénique et le corps - des émotions et des remémorations de la personne. Pour Moreno, qui citait volontiers le théâtre grec comme une de ses sources, la créativité était la clé d'une "catharsis" (sorte de "purge" émotionnelle) libératrice, faisant place nette pour se libérer (intégrer) le passé et inventer d'autres voies dans sa vie. 

 

L'action est la spécificité du psychodrame qui se déroule en groupe, devant une scène de théâtre ou ce qui peut en tenir lieu. C'est une "mise en jeu" autant qu'une mise en situation où il vous sera proposé de "rejouer" (re-enact) des scènes de votre enfance, ou de votre vie présente. Suivront la mise en acte de nouvelles situations créatives comme autant de chemins possibles à inventer et a construire. La "spontanéité" telle que Moreno l'entends, va être recherchée et mise en acte, à travers de petites scènes ludiques comme autant de scénarios, auxquels les autres participants pourront plus tard, réagir.

 

Le psychodrame a de multiples applications dans le domaine de la santé (formation des médecins) et de l'entreprise (jeux de rôle), et peut intervenir devant un très large public. Il a été pour moi une véritable révélation entraînant une relance spectaculaire de l'énergie vitale et de la joie. Car on éprouve, on pleure, mais on rit beaucoup dans un psychodrame ! Ainsi, j'ai eu le bonheur de participer et d'animer en compagnie du Professeur Moreno à des séances de Psychodrame public, à New-York, devant des assemblées de plus de cent cinquante personnes venus "en voisins" comme des quatre coins du monde. Le sentiment de lien social fort, tout comme celui d'une libération joyeuse et profonde est intense, et son souvenir inoubliable, m'accompagnent encore aujourd'hui, plus de cinquante ans plus tard, lorsque j'anime avec bonheur, mes groupes de psychodrame Morénien Parisiens.

Zerka Toeman

WEB DESIGN & BRAND ID:

MIND THE ART | BRAND & IDENTITY DEVELOPMENT

© 2018 Marie-Louise PIERSON | L'Image de Soi

© 2018 Marie-Louise PIERSON L'Image de Soi

IMAGE DE SOI | Marie-Louise PIERSON